Création © Hervejc

Mentions légales| Liens

Restauration de l’église Ste Radégonde

Rencontre avec la communauté des sœurs  de Jard



 C'est une maison de Jard comme les autres qui abrite la communauté des sœurs dite de «». Elles sont 7 à vivre ensemble, une famille quelque peu différente des autres:«ne se sont pas choisies mais elles ont été données les unes autres»


Si leurs chemins professionnels sont différents: elles ont été enseignante, infirmières, travailleuse familiale ...leur vie de croyante les a conduites à aimer le Christ et consacrer toute leur vie à le servir. Certaines ont ressenti l'appel à dire «» à Dieu dès leur plus jeune âge, d'autres ont mis plus de temps pour répondre à cet appel, mais toutes ont pris le temps du discernement et de la réflexion avant de s'engager.«religieuse c'est s'engager pour toute la vie.» Deux d'entre elles, voyant dans leur vie familiale des religieuses, leur a donné l'envie de «comme elles»

Arrivées à l'âge de la retraite, elles rendent toujours service: liturgie, accompagnement des personnes malades, des personnes âgées, proximité vécue avec la maison de retraite Ste Anne qui est attenante à leur maison. Elles témoignent auprès des enfants. Elles prient pour toute notre communauté et pour tous ceux qui sont confiés à leur miséricorde. Leur accueil est généreux et elles écoutent avec bien bienveillance celles et ceux qui leur rendent visite

Merci à vous Anne-Marie, Brigitte, Jocelyne, Marguerite, Marie, Rose-Marie et Thérèse pour vos vies offertes à Dieu et à vos sœurs et frères dans le Christ.




Soeurs de la Communauté de jard

Intentions de messe : Avis permanent

Les intentions des messes pour le bulletin doivent parvenir avant le 10 du mois précédent. (Ex : le 10 juin pour le bulletin de juillet)


Les intentions arrivant après cette date, seront indiquées sur un dimanche du bulletin du mois suivant et non en « intention non parue »


Le projet


Classée monument historique, l'église Sainte-Radégonde a été construite au cours du XIe siècle. Reflet de l'histoire de Jard-sur-Mer, elle a connu, au gré des événements historiques et des évolutions architecturales et culturelles, de nombreuses modifications : extensions, fortifications, reconstructions, embellissement. Sa restauration, conduite par l'architecte des Bâtiments de France, Marie-Pierre Niguès, aura duré trois ans.


« Le classement aux Monuments historiques de l'église Sainte-Radegonde est une reconnaissance. Cette opération de restauration extérieure permet de lui redonner toute sa place, lui conférant un caractère solennel. Ce patrimoine doit bien évidemment être protégé pour les générations futures », a souligné Mireille Gréau, le maire.


Hier, dimanche, toute la paroisse Sainte-Anne des Menhirs était présente, pour la bénédiction par Mgr Alain Castet, évêque de Luçon, qui a aussi célébré la messe, le maire et les élus.


Mise en lumière


Les travaux extérieurs, réalisés par des entreprises, se sont déroulés en trois tranches : de septembre 2013 à avril 2014, la chapelle nord, le clocher et la tourelle d'escalier ont été rénovés ; de septembre 2014 à avril 2015, ce fut la nef puis, en 2015 et 2016, le transept nord, le choeur et la sacristie.


Prochainement, des travaux de mise en lumière seront faits par le Sydev avec un financement du Département. L'intérieur de l'église a d'autres richesses : le retable, le tableau du rosaire, les chapelles. Il mériterait aussi une rénovation, moins onéreuse mais qui nécessite des aides financières.


Mgr Castet, entouré, notamment, du curé doyen Bernard Lucas et de l'ancien curé de la paroisse Jean-Claude Michaud, a exprimé toute sa gratitude aux fidèles et à ceux qui oeuvrent pour la sauvegarde du patrimoine.


Article Ouest-France, le 26 juin 2016

Une mission à poursuivre…

Ce dimanche 11 septembre, en même temps que Daniel sera installé sur ce territoire du Talmondais concerné par les 2 paroisses, je serai installé comme curé à Rocheservière. Des territoires bien différents par la position géographique, la côte avec son bord de mer, le bocage et son bord de la Boulogne, et ainsi passer des poissons d’eau salée aux poissons d’eau douce.


Ce qui pourrait unir ces deux lieux ne serait-il pas leur vocation attractive: des plages et leur air iodé, les bords de rivières verdoyants et leur air rafraîchissant. De la sorte la paroisse Pierre Monnereau est reconnue attractive en étant devenue la « 3° couronne nantaise », avec des constructions multiples et une forte
arrivée de jeunes ménages, des écoles en plein essor, des demandes d’éveil religieux et sacrements nombreuses en direction des baptêmes et communions …


Les 9 années passées sur l’une des paroisses, ou les 4 sur l’autre, l’animation ecclésiale du doyenné me donnent de vous remercier pour la route dans la foi et en humanité que nous avons parcourue ensemble ainsi que pour les moments forts partagés dans les événements religieux et familiaux. La chance et la richesse d’avoir été avec vous au cœur d’un grand carrefour de rencontre des histoires de Vie... qu’elles soient d’ici ou qu’elles soient d’autres régions de France ou pays.


Ma passion de l’Evangile pour tous m’a pressé à aller à la rencontre pour lier d’amitié avec ceux qui venaient d’ailleurs. Merci pour vos « oui » multiples pour les services, l’animation, vos réponses aux appels à la Foi à faire grandir, votre présence, votre prière et votre soutien pour être un « bon prêtre » au milieu de vous. Pardon à celles et ceux que j’ai pu blesser par mes propos ou comportements. Merci pour ce bon temps de ministère passé au milieu de vous pour votre vie spirituelle et humaine.

Et si vous êtes de passage en allant à Nantes, n’hésitez pas à vous arrêter à Rocheservière pour un moment de rafraîchissement.


Union de prières dans la poursuite de la mission avec Daniel.


Bernard LUCAS